Rayon Magenta
Rayon Magenta

Bulletin Lithothérapie bioénergétique janvier 2020

Bulletin litho par Regina Martino

L’année 2020 s’ouvre avec sa puissance lumineuse encore un peu dissimulée aux regards, mais le cœur sait reconnaitre les chemins qui s’ouvrent à lui. Nous sentons au plus profond de nous que de nouvelles graines sont en train de pousser, elles ne sont pas encore sorties du sol, pas encore dévoilées, mais leur présence ne fait aucun doute. Ce sont les prémices d’un changement, collectif et personnel qui œuvre en nous. Comment allons accueillir ce qui vient ? quelle est notre capacité d’écoute de ces messages ? quelles sont nos entraves, collectives et personnelles ? Nous savons bien que l’arrivée d’un évènement compte dans notre vie. Mais la façon de l’accepter, de le vivre et de le laisser agir en nous (ou pas) détermine le reste du chemin, la qualité et l’intensité des traces que cet évènement laissera en nous. Durant les derniers mois de 2019 mes collaborateurs et moi avons constaté un taux élevé de blocages au 5e chakra, bien plus que la moyenne. Durant la dernière année j’ai déjà écrit deux fois des bulletins sur des pierres du 5e chakra : en février l’aigue-marine, en aout la Iolite. Quelles sont les raisons d’un tel blocage ? Nous nous sentons concernés par la vérité, l’authenticité, l’honnêteté, ce sont des valeurs importantes et des nécessités reliées à notre époque, mais nous les cherchons à l’extérieur de nous et, ce qui constitue le problème principal, c’est que nous les examinons avec notre tête, notre mental , notre 6e chakra. En procédant ainsi nous ne pouvons que creuser l’écart entre le 5e et le 6e chakra, entre notre vérité, notre identité profonde et la projection illusoire de notre image dans le monde, entre une quête intérieure et une recherche extérieure, entre ce que je voudrais être et ce que je suis, la liste est longue. Pour remédier à ce mécanisme où le 6e chakra prend la place, l’énergie et la fonction du 5e  chakra, il faut comprendre ce qui nous fait fuir du chakra de la gorge et nous refugier dans la tête. On pourrait tenter d’expliquer ce phénomène par une fuite collective, mais aujourd’hui je préfère vous amener à mettre en lumière votre propre mécanisme personnel. Car, bien souvent, le report vers une responsabilité collective peut être une excuse pour s’exonérer de son attitude individuelle. L’objet de mes écrits et conférences consiste souvent à montrer des fonctionnements collectifs pour ensuite inviter chacun à les lire de façon personnelle, afin d’éclairer son chemin individuel et unique d’une meilleure compréhension de soi-même, et de la manière dont l’individuel est relié au collectif.

Pour ce mois de janvier, je voudrais vous guider pour vous permettre d’explorer votre espace bleu cyan, le chakra de la gorge, le 5e chakra. Je vous propose une Angelite , cette étrange pierre bleu ciel pour faire une courte méditation. Posez l’intention de découvrir ce qui vous fait fuir ce chakra. Installez-vous confortablement en position assise, au calme, avec une Angélite dans la main. Contactez, puis percevez cet espace du chakra situé au niveau de la gorge. Laissez venir les sensations corporelles, laissez émerger les tensions (s’il y en a). Imaginez que cet espace s’ouvre et prend de l’ampleur, écoutez durant quelques minutes les messages qui en surgissent, des images, des émotions, des pensées. Acceptez-les sans aucun jugement, ni élaboration mentale. Si vous faites cette méditation durant 5 ou 7 jours, entre une et deux fois par jour, vous allez accéder à nouveau au ressenti direct de votre 5e chakra, sans l’intermédiaire du mental ( 6e ). Vous allez ainsi retrouver une partie de votre authenticité.

L’Angélite est une pierre très particulière. Il s’agit d’une anhydrite de couleur bleu pastel , une pierre qui ne contient pas d’eau car elle est le résultat de la déshydratation d’une roche formée de gypse (rappelons ici que tous les minéraux contiennent de petits pourcentages d’eau se répartissant habituellement entre 0,1% et 3%, à l’exception des opales où la teneur en eau est comprise ordinairement entre 3 et 9 %, et peut même atteindre jusqu’à 20 % selon les variétés).

De prime abord le ressenti de sa fréquence est plutôt faible car l’eau est absente de sa composition, ce qui rend le parcours énergétique de l’information à travers notre corps moins fluide. Une fois que nous avons capté la signature vibratoire de l’Angélite, nous ressentons une stabilisation globale de nos tensions. L’Angélite est souvent perçue comme une pierre délicate et « angélique » tout simplement par référence à son nom, mais sa dénomination ne lui a été donnée que d’après sa couleur. L’Angélite est une pierre qui a une action bien affirmée, elle nous permet de dénouer les nœuds émotionnels grâce à une information qui peut paraître froide ou austère, mais qui diffuse une clarté stable allant au-delà des sensibleries. L’absence d’eau dans sa composition nous aide à traverser la couche d’émotions qui voilent souvent notre chakra de l’identité. Nous nous identifions souvent avec des émotions (stagnantes) que nous gardons en nous comme une défense et parfois comme une décoration de souffrance, que nous arborons (plus ou moins inconsciemment) comme une médaille ou comme un bijou précieux. Quel intérêt avons-nous à nous encombrer ainsi de ces blocages ? Parfois par fidélité inconsciente à nos ancêtres, comme si dévoiler notre authentique identité était de l’ordre de la trahison. D’autres fois nous avons peur de découvrir nos limites et notre finitude, alors que le 6e chakra nous promet toujours des projections sans limites. Ce n’est pas ici une condamnation du 6e chakra, mais une remise en état d’un territoires oublié et pourtant extrêmement nécessaire. En essayant constamment d’être « acceptable » pour les autres, nous perdons l’acceptation de nous-mêmes, l’accès à notre propre nature devient difficile, nous avons peur de sortir de l’imposture et nous nous desséchons de plus en plus dans cette mise en scène qui utilise une énorme partie de notre énergie vitale. En essayant de « plaire », de rester jeune, de toujours monter une jolie façade, de chercher l’approbation des autres,  nous perdons le fil de notre propre existence, des années de vie à faire semblant de vivre. Nous ne savons plus écouter, nous regardons le monde en nous sentant impuissants. Remettons à sa juste place le 5e chakra et nous pourrons redécouvrir notre mission, et même si le 6ème chakra nous souffle parfois qu’elle est minuscule, elle n’est cependant pas insignifiante. Notre parole, notre verbe, notre présence compte, dans son unicité, dans la co-création avec ce monde en perpétuelle transition.

Je vous souhaite une année 2020 de découvertes et de cheminement vers l’harmonie avec vous-mêmes et l’ouverture vers le monde.

Paris 5 janvier 2020

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

 

 

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam.

 

 

Espace Rayon Magenta

7 rue Gambey - 75011 Paris

 M° Parmentier ou Oberkampf

contact@rayonmagenta.fr

http://www.bols-de-cristal.paris

nouveau site pour comprendre l'utilisation des bols de cristal et des diapason

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© association Rayon Magenta